I. Arrivée

Ce matin, je prends le tram T3 pour descendre au palais des expositions de la porte de Versailles : Le tram est noir de monde.
Arrivé à la porte de Versailles, le tram s'est carrément vidé. Je me dis en moi-même "Oh là, tout ce monde pour l'Apple Expo".
Mais en fait, il y avait le salon de la moto qui se tenait juste à coté.
Quasi tout le monde allait là-bas.

Image non disponible

De mon coté, je me dirige vers l'Apple Expo où quelques dizaines de personnes sont déjà attroupées, attendant que les portes s'ouvrent.

Je vois sur la gauche un escalier pour la presse, avec un garde qui contrôle bien évidemment l'accès à l'escalier. Ayant reçu une invitation presse, je pensais pouvoir passer ce contrôle, mais il me demande mon badge. Que je n'ai pas encore reçu bien évidemment. Je dois aller le retirer en haut de ces escaliers. Mais il est clair que le garde ne me laissera pas passer. Je me mets donc dans la file, attendant, comme tout le monde l'ouverture des portes pour 10 heures.

Image non disponible
Image non disponible

Heureusement l'attente n'est pas trop longue, et il ne pleut pas.
Arrivé en haut, je jette un coup d'oeil en bas : La file est encore plus longue que lorsque je m'y suis mise.
On va se marcher sur les pieds dans le salon.

Image non disponible

Je me présente à l'accueil presse pour y recevoir mon badge presse.
Il ne me reste plus qu'à attendre kOrt3x avec qui j'avais rendez-vous.
Mais voilà. L'attente se fait longue.
Je décide donc de me rendre au stand du pommier, situé tout au fond du salon, sur la droite.

II. Le pommier

Image non disponible

Comme dit ci-dessus, le pommier est situé tout au fond du salon, sur la droite.
À un endroit stratégique, à côté de la cafétéria.
Sur l'iMac qui trône fièrement sur le stand du pommier, est affiché le site du pommier qui nous accueille ce matin.
J'y ouvre une nouvelle session de Safari pour que mac.developpez.com apparaisse à côté du site du pommier.
Et j'ai également déposé quelques cartes de visite au logo de developpez.com.

Image non disponible

Je profite de l'occasion pour faire une photo, avec, derrière l'iMac, Florian Innoncente, qui travaillait avant pour Univers Mac et qui a maintenant rejoint l'équipe de Mac Génération.

À sa gauche, Lionel de MacBidouille.
Amusant de les voir sur le même stand, l'un à côté de l'autre.

III. Rencontre du 3ième type

Image non disponible

On discute un peu avec les autres représentants des sites lorsque, soudain, j'entends quelqu'un demander à une personne du stand s'il y a un représentant de mac.developpez.com qui est déjà là.
Bien évidemment, je réponds présent.
Il se présente : sekajin (à droite sur la photo).
On commence à discuter un peu, tout en attendant kOrt3x.
Et voici que gibet_b se joint à nous (à gauche sur la photo).

On discute encore d'Apple, Leopard, Virtualisation, développement, communauté Mac, ..., ...
Toujours en attendant kOrt3x, toujours pas là.
Je prends une pomme du pommier pour couper la faim qui se fait sentir (on approche de midi), tout en continuant de parler avec gibet_b.
On essaye de joindre kOrt3x par téléphone (merci aux organisateurs du salon de m'avoir permis d'utiliser leur téléphone). Il me dit qu'il arrive au pommier.
Finalement, j'aurais fini ma pomme avant qu'il ne nous rejoigne.

Image non disponible

Soudain, une voix s'élève au-dessus du brouhaha provenant du petit attroupement autour du stand : C'est Lionel, de MacBidouille, qui invite les personnes à venir voir un iPhone ouvert.
En effet, les membres du frenchiPhone sont arrivés.
C'est la cohue, la bousculade, tout le monde veut voir l'iPhone de près, le toucher. Comme si c'était le saint Graal.
Je reste à l'écart, pour prendre quelques photos de loin.

Image non disponible

Sur ces entre faits, kOrt3x est arrivé. On va le retrouver en pleine discussion avec un autre membre de frenchiPhone qui s'est également offert ce condensé de technologie.

Image non disponible

Bougnateware : Le site de gibet_b
FrenchiPhone

IV. Leopard ? La grande inconnue

On se sépare, allant chacun de son côté faire son petit tour de salon, pour se retrouver plus tard dans l'après-midi sur le stand de VMWare.
J'essaye d'obtenir des informations à gauche et à droite, faisant l'innocent (vaut mieux cacher son badge presse à ce moment-là, sinon, ils deviennent muets).
Quasi tous les revendeurs qui sont là nous disent discrètement que Leopard est attendu pour mi-octobre.
Et tous seraient très ennuyés s'il est annoncé plus tard, peur d'être en retard pour pouvoir encore profiter des ventes de fin d'année.
Nous aussi, nous attendons Leopard de pied ferme, et avec impatience. Je me vois mal encore attendre jusqu'à la fin de l'année.

J'essaye également de glaner auprès de personnes qui ont déjà installé les derniers builds de Leopard pour savoir quelle est la version de Java qui est installée avec (Étant développeur Java, c'est un point qui m'intéresse assez particulièrement).
Malheureusement, ça confirme les échos que j'ai eu jusqu'à présent.
Actuellement, c'est encore une version de Java SE 5 qui est livrée avec les derniers builds. Mais, à prendre au conditionnel, Java SE 6 serait livré peu de temps après. J'espère vraiment qu'on aura une version de Java SE 6 qui tournera sous Leopard très rapidement.

V. Pomcast

Image non disponible

J'ai découvert l'existence de Pomcast le jour où l'on pouvait acheter l'iPhone dans les Apple Stores.
En effet, une société avait décidé de couvrir cet évènement sur le net. Et pour animer les temps morts, qui furent assez nombreux :-), ils étaient en liaison avec différentes personnes en Europe, dont StuFF mc, de Pomcast.

Image non disponible

StuFF mc est né en Belgique, a des origines espagnoles, travaille en Allemagne, et parle sans problème l'Anglais.
Aimant la pomme, il a commencé à faire des podcasts consacrés à Apple, d'où le nom de pomcast.
Il y résumait l'actualité, couvrait des évènements, ..., ...

Cela lui a permis de se faire une petite place au sein de la communauté Mac
Son rêve : pouvoir vivre uniquement de son pomcast.

Image non disponible

Je suis donc passé sur le stand de Pomcast pour voir comment StuFF mc s'y prend pour faire ses podcasts en live.
On parle un peu, et même beaucoup, à propos du matériel et logiciel nécessaire pour pouvoir faire facilement des podcasts sans se prendre la tête.
Du coup, il me fait comme cela, vite fait, à l'improviste, entre 2 présentations, une petite démo du logiciel qu'il utilise.
Il est clair que ce logiciel a pas mal d'avantages, et qu'il permet surtout de gagner du temps une fois l'enregistrement terminé.
J'espère que grâce à ses conseils je pourrais, pourquoi pas, faire une fois un podcast audio qui commentera ce qui se passe au niveau du développement sous Mac.

ubercaster : Le logiciel des podcasters

VI. OpenOffice.org

copyright 2007 kOrt3x
Le stand OpenOffice.org

Un peu par hasard, au détour d'une allée, je vois le "stand" de OpenOffice.
Stand, c'est un grand mot, puisque c'est une petite place, avec 2 iMac.
C'est Eric Bachard, colead du projet OpenOffice.org Porting, qui montrait à qui veut la version Aqua d'OpenOffice
(pour rappel, plus besoin de lancer X11 pour faire tourner cette version).
Ce n'est pas encore la version finale, qui n'est prévue que pour l'année prochaine.
Mais vous pouvez toujours aller chercher la dernière version (il essaye de publier une nouvelle version par semaine, qui sont assez stables).
On sent vraiment la passion d'Eric Bachard lorsqu'il nous parle.
Et il nous lançait une invitation à rejoindre l'équipe de développement.

Au passage, on y apprend qu'une version d'OpenOffice tourne déjà sous Leopard.
Je ne peux qu'inviter tous ceux qui ont déjà installé un build de leopard à installer cette version.
Eric nous a dit que lorsque la migration de X11 vers Aqua sera totalement terminée, les développeurs vont alors pouvoir se lâcher au niveau des fonctionnalités.
Cela nous laisse rêveur.
Si vous êtes tenté par l'aventure, allez vous porter volontaire sur le projet OpenOffice.org Porting.
Quelqu'un prendra le temps de vous guider.

OpenOffice.org
Tester la version Aqua d'OpenOffice 2.3.0 (compatible Leopard)

VII. Virtualisation

Aussi bien VMWare que Parallels étaient là. Mais il y avait vraiment une grande différence entre les deux.

L'emplacement de Parallels était vraiment très petit. Une table, un pc. Encore plus petit que l'emplacement réservé à OpenOffice.org. C'est tout dire.

Image non disponible

Quel contraste avec l'emplacement de VMWare qui avait un stand très large, ayant même une salle où l'on pouvait s'asseoir pour assister à des démonstrations.
On voit tout de suite qu'ils mettent le paquet, les moyens pour grignoter des parts de marché par rapport à leur concurrent direct Parallels.

Et je dois vous avouer que la démonstration qu'il a faite m'a vraiment convaincu de me tourner non pas vers Parallels Desktop 3, mais VMWare fusion.
Ô combien il est assez saisissant de voir tourner sur un MacBook Pro, gonflé il faut le reconnaitre, puisqu'il disposait de 4Go de RAM, 6 OS différents.
On pouvait y voir Windows XP, Windows 98, un jeu sous Dos, un OS unixlike (je ne sais plus si c'était une distribution Linux ou une distribution BSD), Windows Vista, et MacOS X bien sûr.

Image non disponible

Il nous a également été fait mention que VMWare Fusion devrait permettre de virtualiser des OS 64 bits. Ainsi, il serait même possible de faire tourner la version 64Bits de Windows Vista.
ou la version 64 bits de Ubuntu.

En tout cas, on comprend bien l'intérêt croissant de la virtualisation des OS, même dans les entreprises. Dommage qu'Apple ne donne pas son feu vert pour que MacOS X puisse également être virtualisé.

VMWare Fusion
Parallels Desktop 3.0

VIII. Iomega

Image non disponible

L'entreprise Iomega avait son propre stand au fond du salon, mais elle était également représentée sur le stand/magasin d'iCLG.
Ils présentaient leur nouveau produit, adoptant un look très MacPro.

Image non disponible

Je dois dire que je suis assez surpris de la façon dont Iomega définit les prix de ses produits. Ainsi, la solution contenant 2 disques Sata II remplaçable à chaud, et se connectant au PC via USB2 ou eSata était au prix public conseillé de 579€ TTC.

Image non disponible

Plus loin, la solution réseau permettant d'accueillir 4 disques durs et les rendant disponibles via les ondes (la solution intègre aussi une antenne wi-fi) coutait quand à elle 597€ TTC. Soit, quasi le même prix. Surprenant.

Caractérisitiques Techniques UltraMax Pro 1.5To

IX. LaCie

Je n'ai malheureusement pas de photo du stand Lacie. Stand LaCie qui était sur le grand stand/magasin d'iCLG.

Le tout dernier 2Big était exposé là.
Et je dois dire que ce 2Big possède quelques atouts en sa faveur.
en effet, disque dur remplaçable à chaud, support RAID-0/RAID-1, et tout cela a un bon prix (+- 400€ pour la version 1To).
Je vais essayer d'avoir encore plus d'information à son sujet car la personne présente sur le stand ne pouvait nous en donner beaucoup plus que ce que l'on trouve sur la fiche.

Le site LaCie
Le LaCie 2Big NetWork

X. Smoby

Image non disponible

Le Stand Smoby était assez surprenant. On avait l'impression d'être dans une classe de l'école gardienne, où les tables et chaises sont très basses, assez spéciale puisque chaque enfant avait à sa disposition un iMac et une tablette graphique.

Image non disponible

Smoby propose des tablettes graphiques pour filles, aux couleurs roses, où l'enfant pourra colorier les personnages de Wink.
Smoby propose également des tablettes graphiques pour garçons, aux couleurs bleues, permettant de colorier les personnages des TechnoPotes.

Image non disponible
Image non disponible
Image non disponible

En tout cas, cela avait un succès aussi bien auprès des enfants que des parents.

XI. RealBasic

copyrigth 2007 kOrt3x
Le stand RealBasic

La société REALSoftware était présent pour présenter son logiciel REALBasic. Nous avons rencontré Pierre GROLEAU le responsable du Stand pour nous expliquer le fonctionnement de REALBasic et nous faire une démonstration simple et rapide. La simplicité de ce logiciel en fait un outil de développement accessible à tous, témoignage de Gibet_b qui à développé sous REALBasic une classe GPL pour gérer les fichiers de préférence avec REALBasic, classe dont on vous a parlé sur le Blog Mac

kOrt3x : Que peux-tu nous dire sur REALBasic ?

Gibet_b : J'ai connu REALbasic l'an dernier à l'Apple Expo.
J'avais profité d'une promo pour acheter la version pro. Malheureusement, à ce moment-là, la version Intel n'était pas finalisée... Du coup, je ne m'y suis remis que récemment.
Pour l'instant, je n'ai bricolé que des petites choses sans intérêt mais je vais bientôt attaquer un projet assez conséquent (logiciel d'aquariophilie).
Mon avis sur les responsables français de REALbasic est très bon : ce sont des gens à l'écoute de leurs clients, et leur responsable commercial, Pierre Groleau, est très sympathique.
En lisant des forums, j'ai cru comprendre que la relation client s'était bien améliorée depuis son arrivée chez REALbasic.
Mon avis sur le produit est plutôt bon. Il ne fait que se bonifier avec le temps.
Moi qui n'étais absolument pas Visual Basic (j'étais Delphiste), je suis plutôt enthousiasmé par REALbasic :

  • il est multi et cross plateforme, et comme le dit le slogan, ça marche vraiment ;
  • il génère des applications autonomes (et pas des paquets bourrés de DLL comme VB) ;
  • l'interface est plutôt pas mal pensée ;
  • certaines fonctionnalités, comme les Control Containers, sont assez intéressantes ;
  • pour certains projets, c'est plus productif que Cocoa/Objective-C ;
  • à première vue, on peut tout de même faire des choses assez poussées.

Le point noir qu'on lui reproche souvent, c'est la taille des exécutables... Mais c'est pas non plus scandaleux.
On peut bien sûr aller moins loin dans l'intégration système qu'avec Cocoa... mais c'est le prix à payer pour que ce soit cross plateforme.

kOrt3x : Merci à toi Gibet_b.

Nous avons ensuite quitté le stand REALBasic en échangeant nos cartes de visite et Pierre GROLEAU nous a gentillement proposé de nous rajouter dans sa mailing-liste afin d'être informé de toutes nouvelles mises à jours ou toutes autres informations en relation avec REALBasic.
Bien entendu, nous vous tiendrons au courant via le Blog Mac.

RealSoftware
La page concernant RealBasic Le site de Gibet_b

XII. Intego

Image non disponible

Le stand d'Intego, que l'on remarquait de loin, se présentait comme une tour forte, une tour de garde. Indiquant par là que les produits qu'elle vous vendait avaient pour but de vous protéger, vous, votre famille et votre Mac, des méchants pirates et autres vautours qui rodent sur le net.

Oui mais, allez-vous me répondre, je n'ai pas besoin de cela, moi. Je suis sur Mac. Il ne peut rien m'arriver
Vous croyez ?

  • Ce n'est pas parce qu'on a un Mac qu'on est à l'abri du SPAM
  • Ce n'est pas parce qu'on a un Mac qu'on est à l'abri du Phishing
  • Ce n'est pas parce qu'on a un Mac qu'on n'a pas besoin de Firewall
  • Ce n'est pas parce qu'on a un Mac qu'on ne doit pas protéger nos enfants à l'aide d'un logiciel de contrôle parental
  • Ce n'est pas parce qu'on a un Mac que nos données sont en sécurité

Le plus incroyable que j'ai remarqué, c'est que pour la plupart de solutions proposées par Intego, il existe déjà quelque chose d'intégré à MacOs X. Excepté pour l'antivirus et le système de backup (Time Machine n'est pas encore là)
Je l'ai fait remarquer au vendeur, qui a alors commencé à expliquer que chacune des solutions proposées par Intego allait bien au delà de ce que proposait l'équivalent intégré à l'OS.

Par exemple, le contrôle parental intégré à MacOS X ne permet pas de définir des plages horaires. Le système d'anti-phising et anti spam existe dans MacOS X mais n'a plus évolué depuis un bon bout de temps, alors que le phishing et le spam ont eu bien évolué durant ce temps-là.

Et c'est là un peu la réponse que veut donner Intego. C'est un petit peu comme si on se reposait sur le pare-feu intégré à Windows au lieu d'installer un bon pare-feu comme ZoneAlarm ou autres

La grande différence, c'est qu'il existe une version gratuite de ZoneAlarm, mais qu'Intego n'a pas l'air de proposer de version gratuite de leurs outils.

Le site d'Intego
Le blog d'Intego consacré à la sécurité Mac La rubrique Sécurité de developpez.com

XIII. AssistiveWare

Un autre stand qui a retenu toute mon attention, est le stand d'AssistiveWare qui proposait des solutions, qu'elles soient logicielles ou matérielles, pour rendre le Mac OS X accessibles aux personnes souffrant d'un handicap quelconque. Ainsi, vous pouvez accéder à toutes vos applications MacOS X, même si vous devez utiliser un contacteur pour se faire.

Proloquo permet, entre autre, d'avoir un feedback vocal pendant la frappe, et ce dans toutes les applications.

VisioVoice va vous lire les documents en utilisant une voix au timbre naturel.

Au niveau matériel, on pouvait y voir des "loupes scanners", affichant en grand à l'écran la partie du document sur lequel la "loupe" est posée.

Assistiveware : Plein de solutions pour assister les personnes souffrant d'un handicap quelconque

XIV. 4D

Image non disponible

La société 4D a profité de l'Apple Expo 2007 pour présenter la version 11 de 4D SQL, qui apporte son lot de nouveautés.
La grande nouveauté, à mes yeux, pour un utilisateur Mac est le fait que 4D v11 SQL permet à vos applications de bénéficier, en toute simplicité, de l'architecture Universal Binary de MacOS X.

Le site de 4D La rubrique 4D de developpez.com

XV. Flying Pig

Sekaijin a également attiré notre attention sur FlyingPig. Une petite boite qui développe des outils de gestion de TPE PME et qui a développé un framworkCocoa pour PostgreSQL. Ce framework devrait être mise sous licence libre au printemps.

XVI. Microsoft

Microsoft était également là, avec un stand qui était quasi aussi grand que celui d'Apple. Microsoft y présentait surtout MicrosoftOffice 2004, mais aussi, en avant première, MicrosoftOffice 2008.

Y était également présenté la XBox 360.

Le site de Microsoft Le blog de la Macintosh Business Unit. Pour tout savoir sur l'avancement d'Office 2008

XVII. Mag-i

Image non disponible

Le stand de mag-i attirait également l'attention, avec ses couleurs pastels.
mag-i propose une solution de collaborative dédiée aux différents acteurs dans le métier de l'image, que ce soit des agences de com, des studios 3D, ...

L'outil n'est pas encore fini. Il devrait être commercialisé qu'en 2008. Mais d'après ce qu'on en a vu à l'Apple-Expo, il est déjà bien avancé.
On ne peut que leur espérer de rencontrer du succès avec ce produit quelque peu hors du commun.

Le site de mag-i

XVIII. Le crash de l'iMac

Tandis que l'un de notre interlocuteur faisait sa démo, l'iMac s'est gelé et n'a plus voulu donner la main à son utilisateur.
La seule chose qui lui restait à faire c'était de redémarrer l'iMac. Mais, le plus surprenant, c'est que d'éteindre l'iMac en pressant sur le bouton situé à l'arrière de l'écran ne suffisait pas. Il fallait encore enlever complètement la prise de courant. Est-ce à dire que même éteint, il serait encore quelque peu sous tension et continuerait à consommer de l'électricité ? Si c'est le cas, ce n'est pas vraiment une bonne chose pour l'écologie cela.

XIX. Les magazines

Tous les magazines Mac étaient là sauf un. En effet, aussi bien iCreate, SVM Mac, Vous et votre mac avaient un stand à l'Apple Expo.

Mais un magazine manquait à l'appel. C'était à vos MAC.
Et j'ai vraiment regretté leur absence, car j'ai particulièrement bien apprécié leur Hors Série Expert (le n° 3) et j'avais envie de leur dire.

Sikajin m'a fait savoir lors de la relecture, qu'à vos MAC était bien là, mais à l'extérieur de l'Apple Expo. Du moins, durant la semaine.

01net
iCreate
Vous et Votre Mac
à vos MACQuel(s) mensuel(s) Mac francophone lisez-vous ?

XX. Et le reste

Il y avait aussi dans cet Apple Expo 2007, plein d'accessoiristes pour iPod.
(même si on peut se demander si la voiture est l'accessoire de l'iPod ou le contraire)
Des stands de jeux, des débats, avec des thèmes comme "l'avenir du blog", ...
Les imprimantes HP, Epson étaient bien là (au fait, je n'ai pas vu Canon). Mais je n'ai rien noté de spécial.

Il y avait également les magasins, comme, avant tout, l'Apple Store, avec possibilité d'avoir un financement, la Fnac Digitale, le magasin Gold... et l'iCLG qui avait choisi une formule spéciale puisqu'il avait accueillit au sein de son espace des mini-stands pour les marques vendues par le magasin iCLG. C'est d'ailleurs là que se trouvait le stand de Adobe qui était tout petit, même trop petit pour accueillir tout le monde. Dommage.

XXI. Conclusion

Malgré le fait qu'il y avait plein de pommes à ce salon, on est resté sur sa faim.
Mais on espère tout de même que l'on se reverra l'année prochaine.

XXII. Remerciements

Merci à kOrt3x pour les superbes photos. Merci à sekajin et à gibet_b d'être passé nous dire bonjour, et de nous avoir fait parvenir leur commentaire lors de la relecture de ce compte rendu.
Et un grand merci au Pommier de nous avoir accueilli sur leur stand.

Merci également à aspic pour la relecture orthographique.