IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Apple annonce l'abandon de macOS Server après avoir intégré ses fonctionnalités les plus populaires à macOS
MacOS Server peut toujours être acheté et utilisé mais ne bénéficiera plus de mises à jour

Le , par Stéphane le calme

43PARTAGES

6  0 
Apple a annoncé l'arrêt officiel de macOS Server le 21 avril 2022 après 23 ans d'existence. Apple a progressivement exporté les fonctionnalités de macOS Server depuis plusieurs années maintenant pour les intégrer directement dans la version standard du système d'exploitation. Cette fois-ci, la société est enfin prête à l'abandonner définitivement. La dernière version de cet outil, qui est utilisé notamment par les professionnels et ceux disposant d’un parc informatique, facilitant la gestion de plusieurs Mac, iPhone et iPad sur le même réseau est macOS Server 5.12.2 qui date du 13 décembre 2020. macOS Server peut toujours être acheté, téléchargé et utilisé avec macOS Monterey. L'outil est également toujours disponible à son prix de vente de 19,99 €, mais ne sera plus mis à jour avec de nouvelles fonctionnalités ou correctifs de sécurité.

A l'origine, Mac OS X Server était un OS à part entière, totalement dédié à l'hébergement et aux services associés.

Server n'a jamais été aussi largement utilisé que les versions grand public de macOS, mais macOS Server a une longue histoire qui remonte à l'acquisition par Apple à la fin des années 90 de NeXT et de son logiciel NeXTSTEP. NeXTSTEP a été adapté dans un projet appelé "Rhapsody", qui a ajouté la prise en charge de certains logiciels Apple de longue date et une interface utilisateur plus similaire à Mac et a été initialement publié sous le nom Mac OS X Server 1.0 en mars 1999. Cette version initiale de Mac OS X Server partageait de nombreux fondements avec ce qui allait devenir Mac OS X, mais précédait d'importants éléments d'interface utilisateur comme le Dock et le thème Aqua, qui seraient lancés deux ans plus tard dans la première version grand public de Mac OS X.

macOS Server 5.12.2 sera la dernière version de l'application et les services macOS Server ont maintenant été migrés vers macOS. Les fonctionnalités populaires de macOS Server (à l'instar du serveur de cache, du serveur de partage de fichier ou du serveur Time Machine) ont été regroupées dans macOS depuis macOS High Sierra. Il n'est donc plus nécessaire d'avoir une application autonome.

Les utilisateurs existants de macOS Server peuvent continuer à télécharger et à utiliser l'application avec macOS Monterey, et Apple dispose de documents d'assistance pour la migration de Profile Manager vers d'autres solutions MDM.

Précisons qu'Apple a retiré l’une des rares fonctions fournies par macOS Server. La gestion de Xsan, le système de stockage sur réseau conçu par Apple, n’est plus disponible dans cette app à partir de macOS Monterey. Si vous voulez gérer un volume Xsan, vous devrez passer par des lignes de commandes intégrées au système, en suivant ce guide publié par le constructeur.

En savoir plus sur macOS Server

La première version de Mac OS X Server était nommée Mac OS X Server 1.0. Elle est sortie le 19 mars 1999, c'est-à-dire environ deux ans avant Mac OS X 10.0 (la version orienté ordinateur personnel ou professionnel). Et donc, contrairement à ce que son nom laisse penser, elle était basée sur Rhapsody 5.1, une version hybride entre OPENSTEP de NeXT et Mac OS 8.5.1. L'interface graphique ressemble plus à NeXT mais avec un émulateur pour faire fonctionner les applications Mac OS.

La version serveur de Mac OS X inclut des applications qui ont été prévues pour offrir aux administrateurs des outils simples mais puissants pour gérer les services liés à internet, aux courriels, à l'hébergement de sites Web et d'administration de réseaux Mac et Windows et offre des possibilités de partage de fichiers et d'imprimantes. Pour Mac OS X, il existe le logiciel AppleShare qui offre les mêmes possibilités. macOS Server est basé à la fois sur les technologies open source et sur les technologies propriétaires d'Apple. Plusieurs services ont des origines communes aux deux technologies comme Open Directory qui utilise une interface graphique simple.

Les fonctionnalités avancées de macOS Server vous permettent de mieux contrôler le matériel et les logiciels de votre entreprise. Vous pouvez ainsi configurer et gérer tous vos appareils avec plus d’efficacité.

Gestionnaire de profils

Le Gestionnaire de profils simplifie le déploiement, la configuration et la gestion des ordinateurs Mac et des appareils iOS au sein de votre organisation. C’est là que vous contrôlez tout : création des profils pour configurer les comptes de messagerie, calendrier, contacts et messages des utilisateurs ; configuration des réglages système ; application de restrictions ; spécification des règles de code PIN et de mot de passe ; et plus encore. Le Gestionnaire de profils simplifie la distribution des apps et des livres sous licence achetés via le Programme d’achats en volume de l’App Store. Il offre aussi aux utilisateurs un accès libre‑service à un portail web, d’où ils peuvent télécharger et installer de nouveaux profils de configuration, supprimer les codes confidentiels et verrouiller ou effacer à distance le contenu de leur Mac, iPhone ou iPad en cas de perte ou de vol. Il vous permet enfin d’installer en mode push des apps d’entreprise macOS et des contenus multimédias iOS tels que les fichiers PDF, EPUB et iBooks Author.


Fonctionnalités pour iOS et macOS

macOS Server vous permet d’attribuer les apps achetées dans le cadre du Programme d’achats en volume (VPP) à des appareils plutôt qu’à l’identifiant Apple d’un utilisateur, et donc d’installer des apps VPP sur des appareils iOS et ordinateurs Mac sans configurer d’identifiant Apple ni envoyer d’invitation. Vous pouvez aussi migrer vers l’identifiant Apple d’un utilisateur les apps déjà installées sur un appareil, sans supprimer l’app ni les données de l’utilisateur.

Fonctionnalités pour iOS

Les apps de l’App Store, notamment celles nouvellement attribuées et les mises à jour, peuvent être installées même si l’App Store est désactivé. Et celles configurées pour utiliser Kerberos lancent automatiquement le VPN par app lorsque l’utilisateur se connecte à celles-ci. Vous pouvez enregistrer des iPad et des iPhone au Programme d’inscription d’appareils (DEP) et en supprimer la nouvelle option Venir d’Android. De nouvelles règles d’utilisation des réseaux permettent à chaque groupe ou entreprise de préciser la façon dont les apps gérées peuvent utiliser les réseaux. Par exemple, en restreignant la capacité d’une app à se connecter via des réseaux cellulaires ou d’autres réseaux en itinérance. Vous pouvez aussi faire évoluer vers la dernière version d’iOS des appareils supervisés inscrits au programme DEP.

macOS Server propose par exemple des restrictions qui empêchent les appareils d’utiliser Mail Drop et AirDrop. Vous pouvez également activer des restrictions pour les appareils supervisés et empêcher les utilisateurs de modifier le fond d’écran, le nom de l’appareil, les réglages relatifs à la fiabilité des apps de l’entreprise, l’accès à Photos iCloud ou aux raccourcis clavier, le jumelage d’une Apple Watch ou encore la définition d’un code de sécurité.

Fonctionnalités pour macOS

Vous pouvez automatiquement créer un compte administrateur lors de la configuration initiale du système, qui pourra être dissimulé aux utilisateurs lambda. Ou bien créer un compte standard. Ou sauter la configuration des comptes lors de l’inscription au DEP : configurez l’Assistant de configuration macOS pour la création d’un compte standard (non administrateur) ou sautez l’ensemble de la procédure de création de comptes lors de l’inscription au programme DEP.

Xsan

Il s'agit d'une solution évolutive destinée à répondre aux besoins de consolidation de vos capacités de stockage. Grâce à lui, tous les membres de votre entreprise peuvent accéder en même temps à plusieurs téraoctets de données centralisées. Intégré à macOS, Xsan permet à n’importe quel Mac d’accéder à des volumes Xsan ou StorNext via Fibre Channel ou Ethernet.

Télécharger macOS Server
Xsan management guide

Source : Apple

Et vous ?

Avez-vous déjà utilisé macOS Server ? Qu'en avez-vous pensé ?
Avec des services comme le serveur de cache ou de partage de fichier intégré à macOS, quel serait l'intérêt d'avoir macOS Server, surtout s'il est payant et ne proposera plus de mise à jour ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de chrtophe
Responsable Systèmes https://www.developpez.com
Le 23/04/2022 à 9:59
Avez-vous déjà utilisé macOS Server ? Qu'en avez-vous pensé ?
Je l'utilisais surtout à l'époque pour pouvoir avoir plus de 10 utilisateurs sur une ressource partagée

les services proposées :
- partage AFP : le partage de fichiers natif Apple
- partage SMB : via Samba (version native Apple SMB depuis)
- serveur mail : via dovecot et cirrus selon les versions (peut-être d'autres produits
- serveur web : via Apache
- serveur de wiki
- serveur ical
- serveur Time Machine
- interfaçage AD via opendirectory
- serveur DHCP, DNS, VPN (via L2TP)

ça faisait cher l'emballage de produits libres je trouve, l'interface de paramétrage était facile d'utilisation, un peu comme celle de Windows Server

Jamais eu à gérer de flotte IOS, donc jamais vu cet aspect.

Avec l'émergence de parcs hétérogènes, le cloud, les NAS compatible AFP, et Time Machine, plus aucun intérêt d'utiliser Mac Os Server.

Je plaint les acheteurs d'Xserve, une fortune pour un appareil très vite abandonné par Apple.
3  0 
Avatar de Steinvikel
Membre expert https://www.developpez.com
Le 23/04/2022 à 12:54
Finalement, Apple abandonne le segment des serveurs avec quelle part de marché en 2021 ? ...10% / 5% / 2% ?
Je le vois constamment fusionné avec les unix /linux >> ex en 2018 https://2012books.lardbucket.org/boo...c6d0de3399.jpg
0  0