FAQ MacConsultez toutes les FAQ

Nombre d'auteurs : 15, nombre de questions : 123, dernière mise à jour : 28 juin 2013 

 
OuvrirSommaireLogiciels

Depuis le mois de Novembre 2007, tous les ordinateurs Mac sont livrés avec Mac OS X v10.5 Leopard ainsi que iLife08.

  • Spotlight, moteur de recherche;
  • DashBoard, système de Widgets;
  • Mail, logiciel de gestion de courrier électronique;
  • iChat AV, logiciel de discussion;
  • Safari, navigateur internet;
  • Address Book;
  • QuickTime, lecteur vidéo;
  • iCal, calendrier;
  • DVD Player, lecteur DVD;
  • Outils de développement Xcode;
  • iTunes, gestionnaire de musique;
  • iPhoto, logiciel de retouche et d'album photo;
  • iMovie HD, logiciel de création de vidéo;
  • iDVD, logiciel de création de dvd;
  • iWeb, logiciel de création de site web;
  • GarageBand, logiciel de création de musique;
  • PhotoBooth;
  • Front Row.
Mis à jour le 30 mars 2008  par Marcos Ickx

Lien : J'ai entendu parlé de MacIntel. C'est quoi exactement ?
Lien : Qu'est-ce que Mac OS X ?
Lien : Qu'est ce que DashBoard ?

Un logiciel qui abore le logo Universal, Image non disponible, indique par là qu'il fonctionne de façon native aussi bien sur les Mac PowerPC que sur les Mac Intel.
Cela garanti également que ce logiciel ne tournera pas sur les MacIntel via le logiciel Rosetta mais bien de façon native sous cette plateforme.

On parle également de Universal Binary, ou de UB.

Mis à jour le 13 mars 2008  par Marcos Ickx

Lien : La page d'Apple concernant Universal
Lien : Qu'est-ce que Rosetta ?
Lien : J'ai entendu parlé de MacIntel. C'est quoi exactement ?

La sortie de Mac OS X fut également une révolution pour les utilisateurs de Mac puisqu'Apple annoncait également que la nouvelle gamme d'ordinateurs allait se baser sur une architecture Intel, abandonnant son attache aux processeurs PowerPc.

Mais Apple ne pouvait se permettre de faire table rase du passé. Et c'est là qu'intervient Rosetta.

Rosetta vous permet de faire tourner vos programmes qui ont été écrits pour les Mac PowerPc sous les machines MacIntel. En toute transparence. Mais cela se fait bien évidemment au détriment de la puissance. Ne demandez pas à une application tournant sous MacIntel à l'aide de Rosetta d'être aussi répondante qu'une application native.

Créé le 20 septembre 2007  par Marcos Ickx

Lien : J'ai entendu parlé de MacIntel. C'est quoi exactement ?

Dashboard figure parmi les nouveautés les plus importantes de Tiger pour les utilisateurs de MacOS X, aux côtés de Spotlight et d'Automator. Il s'agit d'un environnement d'exécution pour de mini applications appelées widgets, disponibles à tout moment dans un espace virtuel auquel vous pouvez accéder d'une simple touche.
Si vous possédez Tiger, vous pouvez afficher le Dashboard et ses widgets en appuyant sur la touche F12. Ce nouvel espace, qui s'affiche en transparence par-dessus votre bureau, permet de ranger des applications comme une calculatrice, un calendrier, un dictionnaire, des notes…
En résumé tous les outils dont vous avez besoin régulièrement mais que vous ne laissez pas ouverts pour ne pas encombrer votre espace de travail.
Une caractéristique très intéressante de ces widgets est qu'ils ne sont pas de véritables applications, mais des pages Web exécutées en dehors d'un navigateur Internet.

Créé le 20 septembre 2007  par Marcos Ickx

Lien : http://gfx.developpez.com/tutoriel/mac/dashboard/
Lien : Qu'est-ce que Tiger ?
Lien : Qu'est-ce que Mac OS X ?

Il existe deux manières de faire, suivant que vous soyez en présence d'un fichier *.dmg (le plus souvent) ou d'un fichier *.pkg :

  • fichier DMG : Double-cliquez dessus. Cela aura pour effet de « monter » un lecteur virtuel (comme si vous aviez branché une clé usb) sur le bureau. Un fenêtre avec le contenu de ce lecteur virtuel devrait s'ouvrir automatiquement. Faites glisser avec la souris l'icône du logiciel dans le dossier Applications.
  • fichier PKG : Il s'agit d'un installeur, au fonctionnement proche de ce qui peut se faire sous windows. Double-cliquez sur celui-ci et suivez les étapes de l'assistant.

Parfois, il arrive qu'un fichier pkg soit dans un dmg. Il faut donc déjà « monter » le fichier dmg et ensuite double-cliquer sur le fichier pkg (pas besoin de faire glisser celui-ci dans Applications ou sur le bureau, vous pouvez l'exécuter directement depuis le lecteur virtuel).

Créé le 20 septembre 2007  par Marcos Ickx

Lien : Comment désinstaller un logiciel sous Mac OS ?

La plupart du temps, il vous suffira de faire glisser l'icône du logiciel depuis le dosssier Application jusque dans la poubelle. Cependant, lorsque vous faites cela, il se peut qu'il reste sur l'ordinateur un ou plusieurs fichiers de préférences.

Vous pouvez au choix :
  • faire une recherche dans spotlight sur le nom du logiciel, et jeter les fichiers en question.
  • utiliser une application du type de AppDelete.

Il se peut aussi (mais c'est rare, et c'est seulement le cas quand il s'agit d'un logiciel installé par un pkg) que le logiciel soit fourni avec un désinstalleur. Dans ce cas, utilisez-le, bien évidemment.

Créé le 20 septembre 2007  par Marcos Ickx

Lien : AppDelete
Lien : Comment installer un logiciel sous Mac OS ?

Il s'agit d'un fichier xml contenant les préférences utilisateurs pour une application donnée.
Jeter le fichier plist d'une application résout parfois des problèmes de fonctionnement de celle-ci.
Attention cependant, en supprimant un fichier plist, vous perdez tous vos réglages pour cette application. Faites donc une copie de ce fichier avant de le supprimer. Vous pourrez donc le restaurer si sa suppression n'a rien résolu.

Créé le 20 septembre 2007  par gibet_b

Vous avez plusieurs solutions :

1. En ligne de commande : « defaults »

Pour la lecture :

 
Sélectionnez

defaults read 'domain' ['key']

domain : c'est le nom d'un plist de préférence sans son extension et le dossier d'emplacement. Exemple : com.apple.Safari
key : le nom d'une clé que l'on souhaite lire
Pour plus d'informations :

 
Sélectionnez

man defautls

dans le terminal.

2. Utiliser l'application Property List Editor

C'est un éditeur xml spécialisé dans les *.plist (il ne fait que ça).
Il se trouve dans le dossier : /Developer/Applications/Utilities/.
Il est nécessaire d'avoir les developper tools d'installés.

3. Utiliser le shareware PlistEdit Pro

Vous le trouverez à cette adresse : http://www.fatcatsoftware.com/plisteditpro/

Créé le 20 septembre 2007  par Tarul

Ouvrez le terminal (il se trouve dans le dossier utilitaires du dossier Applications) et connectez-vous en root (ou utilisez sudo).

Tapez d'abord :

 
Sélectionnez

ps -A

Vous devriez obtenir la liste des processus en cours, par exemple :

 
Sélectionnez

...
293  ??  S      0:32.25 /Applications/Mail.app/Contents/MacOS/Mail -psn_0_3276801
...

Pour quitter le processus Mail, il faut taper :

 
Sélectionnez

kill -9 293

Ce qui veut dire que pour quitter un processus, il faut faire "kill -9" suivi du numéro de processus.

et sans terminal (équivalent ctrl alt del) c'est pomme-alt-esc

Créé le 20 septembre 2007  par gibet_b
Internet
Bureautique
Video
Graphisme
Divers
Créé le 20 septembre 2007  par Tarul, gibet_b

Lien : Existe-t-il des logiciels de virtualisation Windows sous Mac ?
Lien : Est-il possible d'exécuter des logiciels Windows, sans posséder de licences Windows ?
Lien : http://mac.developpez.com/telecharger/index/categorie/121/Outils-pour-Mac

Sur Tiger :
NeoOffice permet de lire les deux formats.
OpenOffice permet de lire aussi les .odt

Sur Leopard :
Il y a NeoOffice,
Mais TextEdit est aussi capable de lire les formats odt et openXML. (Mais les images ne sont pas affichées)

Créé le 19 janvier 2008  par Tarul
Les codes sources ainsi que les réponses aux questions présentés sur cette page sont, sauf mention spéciale dans la Q/R, libres de droits, et vous pouvez les utiliser à votre convenance. Pour le reste, ce document constitue une oeuvre intellectuelle protégée par les droits d'auteurs. Copyright © 2008 Developpez LLC : Tous droits réservés Developpez LLC. Aucune reproduction, ne peux en être faite sans l'autorisation expresse de Developpez LLC. Sinon vous encourez selon la loi jusqu'à 3 ans de prison et jusqu'à 300 000 E de dommages et intérêts. Cette page est déposée à la SACD.