Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

WWDC 2020 : Apple annonce que les prochains Mac seront équipés de ses propres processeurs, à la place de ceux d'Intel,
Un moment « historique », selon Tim Cook

Le , par Axel Lecomte

29PARTAGES

4  0 
Comme les rumeurs l’indiquaient, il n’y aura plus de processeurs Intel dans les Mac. Hier soir, lors de sa keynote d’ouverture de la WWDC (Apple Worldwide Developers Conference), Apple a annoncé qu’il allait équiper tous ses prochains Mac avec ses propres processeurs, appelés Apple Silicon. Le premier appareil tournant avec Apple Silicon sera commercialisé d’ici la fin de l’année et la transition va durer environ deux ans.


« Depuis le début, les Mac ont toujours adopté de grands changements pour rester à la pointe de l’informatique personnelle. Aujourd’hui, nous annonçons notre transition vers Apple Silicon, ce qui fait de ce jour un jour historique pour les Mac. Avec ses puissantes fonctionnalités et ses performances de pointe, Apple Silicon rendra les Mac plus forts et plus performants que jamais. Je n’ai jamais été aussi enthousiaste à propos de l’avenir des Mac », a déclaré Tim Cook, PDG d’Apple.


Tim Cook, PDG d'Apple, lors de la présentation d'Apple Silicon

Cette conférence est donc marquée par l’annonce de la fin du partenariat exclusif conclu par Apple avec Intel. Pour rappel, Steve Jobs a officialisé en juin 2005 une transition des produits de la marque à la pomme vers des processeurs Intel. Ce n’est pas la première fois qu’Apple change de fabricant de microprocesseurs. Dans les années 90, la marque était déjà passée des 68K de Motorola vers les PowerPC d’IBM, qui précédaient ceux d’Intel.

La firme de Cupertino précise que le projet de développement de ses propres processeurs avait débuté il y a une dizaine d’années. « Le résultat est une architecture évolutive conçue sur mesure pour l'iPhone, l'iPad et l'Apple Watch, qui est à la tête du secteur en termes de caractéristiques et de performances par watt uniques, et qui fait de chacun d'eux le meilleur de sa catégorie », explique Apple.

« En s'appuyant sur cette architecture, Apple conçoit une famille de SoC pour les Mac. Cela donnera aux Mac des performances par watt à la pointe de l'industrie et des GPU plus performants, permettant aux développeurs d'applications d'écrire des applications professionnelles et des jeux haut de gamme encore plus puissants. Et l'accès à des technologies telles que le moteur neuronal fera du Mac une plate-forme étonnante pour les développeurs qui souhaitent utiliser l'apprentissage machine. Cela permettra également de créer une architecture commune à tous les produits Apple, ce qui facilitera grandement l'écriture et l'optimisation des logiciels pour l'ensemble de l'écosystème Apple », ajoute la société.

Apple assure que les Mac fonctionnant avec des processeurs Intel bénéficieront toujours de nouvelles versions de macOS. D’ailleurs, l’exécution sans modification des logiciels conçus et compilés pour les macOS à base de processeur Intel sera possible grâce à Rosetta 2. Cette dernière est la deuxième version de Rosetta, l’outil conçu pour la transition IBM-Intel. L'entreprise précise que « grâce à la technologie de traduction de Rosetta 2, les utilisateurs pourront exécuter les applications Mac existantes qui n'ont pas encore été mises à jour, y compris celles qui sont dotées de plug-ins. La technologie de virtualisation permet aux utilisateurs d'exécuter Linux. Les développeurs peuvent également rendre leurs applications iOS et iPadOS disponibles sur le Mac sans aucune modification ».

« Les développeurs peuvent désormais commencer à mettre à jour leurs applications pour profiter des capacités avancées d'Apple Silicon dans le Mac. Cette transition établira également une architecture commune à tous les produits Apple, ce qui permettra aux développeurs d'écrire et d'optimiser beaucoup plus facilement leurs applications pour l'ensemble de l'écosystème », explique Apple.

Par ailleurs, Apple Silicon a déjà convaincu deux partenaires. Microsoft et Adobe ont en effet des versions natives de leurs logiciels fonctionnant sur les processeurs de la marque à la pomme. La possibilité d’installer Windows sur les prochains Mac reste toutefois à déterminer, la procédure étant facilitée lors du passage à l’utilisation des processeurs Intel.

Source : Apple, Vidéo

Et vous ?

Qu'en pensez-vous ?

Voir aussi :

Apple prévoit d'annoncer à la WWDC prochain le passage de l'utilisation de processeurs Intel à ses propres puces basées sur ARM, les premiers Mac sans Intel seraient prévus pour 2021
Apple pourrait lancer son premier ordinateur Mac équipé d'un CPU ARM personnalisé dans les 18 prochains mois, et faire l'impasse sur l'offre CPU d'Intel, prédit un célèbre analyste
Apple travaille en secret sur le « Neural Engine », une puce dédiée aux applications d'intelligence artificielle
À partir de 2021, Apple envisage de vendre des ordinateurs Mac pilotés par ses propres puces, des CPU ARM personnalisés dont l'un est un 12 cœurs gravé en 5 nm
Apple envisagerait de se passer des processeurs Intel sur les Mac, pour intégrer des puces basées sur une architecture ARM

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de FatAgnus
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 23/06/2020 à 10:52
La technologie de virtualisation permet aux utilisateurs d'exécuter Linux.
La vraie question est de savoir si GNU/Linux pourra s'installer nativement sur les Macintosh ARM ou est-ce qu'Apple va profiter de cette transition pour verrouiller encore plus ses Macintosh ? Ce pourrait être intéressant d'avoir un ordinateur fixe sous un processeur ARM. Si on peut virer macOS pour le remplacer par un système GNU/Linux et bien entendu remplacer le clavier Macintosh pour le remplacer par un clavier de PC, ça pourrait-être sympa, ça ferait un ordinateur fixe sous ARM.
2  0 
Avatar de darklinux
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 23/06/2020 à 15:36
Citation Envoyé par FatAgnus Voir le message
La vraie question est de savoir si GNU/Linux pourra s'installer nativement sur les Macintosh ARM ou est-ce qu'Apple va profiter de cette transition pour verrouiller encore plus ses Macintosh ? Ce pourrait être intéressant d'avoir un ordinateur fixe sous un processeur ARM. Si on peut virer macOS pour le remplacer par un système GNU/Linux et bien entendu remplacer le clavier Macintosh pour le remplacer par un clavier de PC, ça pourrait-être sympa, ça ferait un ordinateur fixe sous ARM.
Débian propose des kernel ARM depuis la nuit des temps et même avant Michel Drucker , ensuite Apple vient de refaire une solution à 100 % propriétaire , c 'est dans leur histoire, donc la virtualisation de GNU/Linux est là pour le marketing , donc tu ne pourras pas degagé MacOs et son fork KDE
2  0 
Avatar de Mrsky
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 23/06/2020 à 10:21
On s'y attendait un peu mais c'est bien de voir qu'ils avancent sur ce sujet, après le retour de AMD sur le devant de la scène ça va remettre un coup de pression à Intel. On ne peut que saluer la volonté d'exploiter l'énergie de façon optimale. Reste à voir ce que ça va donner pour les devs en terme d'architecture.
1  0 
Avatar de calvaire
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 24/06/2020 à 15:26
ce qui m’empêchera toujours d'avoir un un pc arm (le smartphone j'ai pas choix et ça me fait bien chier), tant qu'il y'a aura pas un bios/uefi strantard pour pouvoir installer n'importe quel OS jamais.
Sinon l’appareil peut devenir une brique a tout moment si le constructeur abandonne l'os.
1  0 
Avatar de chrtophe
Responsable Systèmes https://www.developpez.com
Le 24/06/2020 à 22:01
Ils l'ont déjà fait 2 fois : du 68000 vers le PowerPC, puis du PowerPC vers Intel. Ca c'est globalement bien passé à chaque fois.
1  0 
Avatar de Leruas
Membre actif https://www.developpez.com
Le 23/06/2020 à 17:37
Ils vont faire comment les MacAddicts qui veulent jouer à des jeux Windows sur leur Macbook ?
1  1 
Avatar de chrtophe
Responsable Systèmes https://www.developpez.com
Le 24/06/2020 à 7:27
Ils vont faire comment les MacAddicts qui veulent jouer à des jeux Windows sur leur Macbook ?
Avec Rosetta 2, qui permet de transcrire à la volée le code x86 vers ARM, comme le faisait Rosetta pour les applis PowerPC vers Intel. Je suis dubitatif, mais apparemment des test avec un tomb raider récent donnent un résultat concluant. Rosetta faisait bien le job.
0  0 
Avatar de foxzoolm
Nouveau membre du Club https://www.developpez.com
Le 24/06/2020 à 16:23
Citation Envoyé par FatAgnus Voir le message
GNU/Linux pourra s'installer nativement sur les Macintosh ARM ?
donc tu paye une fortune pour avoir une machine tuner pour macOs pour y faire tourné un nux ? Oo

Citation Envoyé par darklinux
Apple vient de refaire une solution à 100 % propriétaire
donc c'est mort...
rien n'oblige Apple a faire un truc compatible industrielle... (yaka voir les cables)

Citation Envoyé par Darklinux
son fork KDE
Ouch !!! ca c'est TRES méchant !!!

Par contre, je suis tres dubitatif quand à la capacité d'Apple de (re)faire un OS 100% from scratch.
ou de bricoler un CPU novateur (ca vas certainement etre un ARM avec 4 instructions asm supplémentaire totalement débile histoire d'obliger les dev a utiliser LEURS tootlchain forcement payante)

De memoire Rosata2 fait une sorte de JIT. au vue de la complication de se genre de joujou. Apple ne pourra pas trop partir en delire sur leurs asm...

Reste a savoir ce qu'ils vont faire coté GPU.

mais concurrencé Intel et ATI/AMD de front...
soit ils sont inconscient
soit ils ont une grosse pair de balloch

[troll]Le jour ou apple sortira des chapeaux de clown, on vera les bobogeek avec en mode yolo[/troll]

bref, on tiens peut etre le prochain CUBE...

++
0  0 
Avatar de Dgamax
Membre actif https://www.developpez.com
Le 24/06/2020 à 16:29
C'est un gros risque, Microsoft avait essayé aussi puis ils ont laissé tombé, Apple veut surement unifier/fusionner MacOS avec iPadOS/iOS (?)

Pour l'installation de linux il n'y aura surement pas de problème, on a toujours pu installer linux sur les powerPC et x86 sans passer par de la virtualisation.
Dommage pour ceux qui ont des mac, ils vont perdre un peu en utilité vu qu'on ne pourra plus faire tourner Windows avec bootcamp
0  0 
Avatar de sinople
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 29/06/2020 à 2:49
C'est un gros risque, Microsoft avait essayé aussi puis ils ont laissé tombé, Apple veut surement unifier/fusionner MacOS avec iPadOS/iOS (?)
Le risque est moins gros que celui de Microsoft.

La technologie de destination (ARM) est la plus populaire. Dire qu'ils transforment leur notebook en iPad++ ne choquera pas grand monde même si certains vont se poser la question de l'intérêt d'acheter les deux... Le contrôle plus stricte sur l'écosystème aide aussi à faire passer la transition.
0  0